Performance TERRA MATER, Sight & Sound

Performance TERRA MATER, Sight & Sound

Festival Sight & Sound, du 28 septembre au 2 octobre

Performance crystal ɡʁiʃ (duo avec Sylvain Aubé) : 29 septembre à 21h30, Eastern Bloc.

14706968_1590847684277547_2660472309321933281_o14753655_1590848404277475_925058904900287825_o14711621_1590848957610753_8635936976832247848_o

Documentation photo : J.Desforges, Eastern Bloc

À travers la matière géologique, Terra Mater fait écho à notre paysage terrestre fragmenté afin d’en révéler ces ondes qui traversent nos corps. C’est à partir de minéraux, comme la galène, le minerai ferreux et le cuivre, que des phénomènes de conductibilité, d’amplification et de magnétisme génèrent des captations radio et d’impulsions. Ces pierres sont intégrés dans des circuits électroniques, permettant de porter un regard sur les origines mêmes de nos technologies actuelles et expriment, via une série de choix esthétiques, la recherche d’une nouvelle beauté sonore par le grincement statique qui en découle. Le corps intervient autant en canalisant qu’en interférant sur les ondes radios et perturbe les transmissions captées par les circuits. En plus de ces sources sonores, différentes manipulations des courants électriques (via synthétiseurs, pédales, modulaires et consoles) émettent des combinaisons de sons qui se mêlent et se parlent entre elles, en plus de se réverbérer les uns et les autres dans des boucles de rétroaction (feedback).  Alors qu’en performance il est possible d’en percevoir et de vivre l’expérience du processus, tant sur le plan visuel qu’à l’écoute, la pièce sonore qui en résulte, elle, propose une trace de cet éphémère cristallisé.